Anxiété généralisée à la suite d\'une grossesse non désirée dont l\'issue a été la naissance d\'un enfant ou l\'avortement: étude de cohorte sur le National Survey of Family Growth de 1995

  Auteurs : Cougle JR, Reardon DC, Coleman PK.   Date de publication : 2005
lien URL vers l‘étude

Cette étude du cohorte prospective, représentative de la population américaine, compare la survenue d'anxiété dans les suites d'une première grossesse non désirée terminée, soit par un accouchement, soit par un avortement volontaire. Elle montre une fréquence significativement plus élevée de troubles anxieux dans la cohorte de femmes qui avortent que chez celles qui accouchent d’une grossesse non désirée.

Les lecteurs intéressé par la question de l'anxiété post-IVG sont invitées à voir l'article suivant, qui traitement du même sujet en réutilisant les mêmes données :

Abortion and anxiety: What’s the relationship? Steinberg JR, Russo NF. Social Science & Medicine 2008 Jul;67(2):238–252 Avortement et anxiété : quelle relation?

 

Titre original de l'étude : Generalized anxiety following unintended pregnancies resolved through childbirth and abortion: a cohort study of the 1995 National Survey of Family Growth.

I

Informations générales

  • Âge des femmes 15 à 44 ans
  • Pays USA
  • Type d‘étude II - Comparative (groupe avortement - autre(s) groupe(s)) ; Analyse secondaire ; Données recueillies dans un autre objectif
  • Symptômes Anxiété, Consultation pour troubles psychologiques
  • Période post-avortement étudiée - Plusieurs années
  • Jeu de données utilisé - National Survey of Family Growth (NSFG)
G

Groupe(s) comparé(s)

  • Effectif - IVG 1033
  • Effectif - naissance après grossesse non désirée 1813
c

Critère(s) de jugement

  • Critères de jugement Anxiété
M

Mesure du (des) critère(s) de jugement

  • Modalité de recueil des signes de troubles psychologiques Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (DSM)
s

Synthèse

Objectif : Comparer la survenue d'anxiété dans les suites d'une première grossesse non désirée, terminée par un accouchement ou par un avortement volontaire.

Type/ Schéma d'étude : Etude prospective de cohorte représentative de la population américaine avec recueil rétrospectif des données d'IVG et des signes d'anxiété.

Population étudiée : Femmes de 15 à 44 ans, inclues dans le cycle V de la cohorte « National Survey of Familly Growth », sans antécédents d'anxiété avant ou au décours d'une première grossesse non désirée, se terminant soit par une naissance vivante soit par un avortement volontaire.

Mesure(s) principale(s) : Fréquence, durée de la période d'anxiété et relation temporelle à la première grossesse non désirée.

Résultat(s): Une augmentation significative des signes d'anxiété a été observée chez les femmes dont la grossesse non désirée s’est terminée par un avortement, avec un odds ratio à 1.42 (intervalle de confiance à 95% :1.12–1.79 ; p<0.005), qui demeurait significatif lorsqu’il était ajusté à l'âge au moment de l'enquête et à l'origine ethnique. L'analyse par sous-groupes a montré que l'anxiété était significativement plus élevée si les femmes étaient célibataires ou avaient moins de 20 ans au moment de leur première grossesse non désirée.

Conclusion(s) : l'anxiété était augmentée de façon significative chez les femmes qui avortent par rapport aux femmes qui accouchent d'une grossesse non désirée, et par rapport à la population générale.

R

Résultats Quantitatifs

augmentation significative des signes d’anxiété a été observée chez les femmes dont la grossesse non désirée s’est terminée par un avortement, avec un odds ratio à 1.42 (intervalle de confiance à 95% :1.12–1.79.

Résultat sur le critère jugement anxiété

Risque multiplié par environ 1.340 fois (d'après revue de littérature de Coleman, 2011)

C

Commentaires de la rédaction scientifique

ELEMENTS PERMETTANT D'ARGUMENTER EN FAVEUR D'UN NIVEAU DE PREUVE ÉLEVÉ

Point fort concernant la population étudiée : Echantillon représentatif de population national (ou régionale)

Point fort concernant les groupes qui servent de comparaison au groupe IVG : Groupe de comparaison adapté: grossesse non désirée avec accouchement

Point fort concernant la mesure du critère de résultat (les troubles psychologiques) : Questionnaire standardisé

Notons cependant qu'il s'agit d'un échantillon avec une fraction d’échantillonnage plus grande pour divers catégories. Si cela n'était pas pris en compte au moment de l'analyse, alors il ne serait pas exact d'écrire que c'est un échantillon "représentatif"

ELEMENTS PERMETTANT D'ARGUMENTER EN FAVEUR D'UN NIVEAU DE PREUVE FAIBLE

Point faible concernant le recueil des données : C'est la femme qui communique les 2 critères, le facteur étudié et le critère de jugement. Certaines femmes ont tendance à exprimer largement les choses, d'autres au contraire à les taire. Cela crée une fausse corrélation.

Point faible de type exclusion différentielle; les critères d'exclusion ne sont pas identiques dans le groupe avortement et dans le groupe de comparaison : oui

Point faible - mesure du facteur étudié (avortement) : C'est la femme qui déclare son avortement

L'analyse n'a pas utilisé la pondération qui convient pour un échantillonnage de ce type (voir plus haut). Cela n'a cependant pas une gravité telle que les résultats seraient totalement invalidés.

Commentaires de la Rédaction Non Scientifique

Etude bien conduite car les biais sont les plus faibles possibles. Les auteurs signalent eux-même les limites de leur travail.

++

Pas de problèmes importants. Les auteurs signalent les limites de ce travail.

Commentaires des internautes

Aucun commentaire publié sur cette étude pour le moment
Commenter cette étude
étude précédente étude suivante
Haut de page