Dépression et IVG sur une cohorte nationale de jeunes femmes australiennes: la violence subit par la femme comme effet confondant

  Auteurs : Taft AJ, Watson LF.   Date de publication : 2008
lien URL vers l‘étude

Cette étude présente une analyse secondaire de données d'une cohorte prospective longitudinale. Elle a pour objectif d'étudier l'association entre avortement ou accouchement, violence conjugale, caractéristiques sociodémographiques et risque de dépression dans une cohorte australienne. Les résultats de l'étude montrent que la violence conjugale semble être un facteur prédictif de dépression plus important que des antécédents d’avortement dans la population australienne.

 

 

Titre original de l'étude : Depression and termination of pregnancy (induced abortion) in a national cohort of young Australian women: the confounding effect of women\'s experience of violence

I

Informations générales

  • Âge des femmes 18-27
  • Pays Australie
  • Type d‘étude II - Comparative (groupe avortement - autre(s) groupe(s)) ; Analyse secondaire ; Données recueillies dans un autre objectif
  • Symptômes Dépression
  • Période post-avortement étudiée - Plusieurs années
  • Jeu de données utilisé - Younger cohort of the Australian Longitudinal Study on Women's Health
G

Groupe(s) comparé(s)

  • Effectif - IVG 1635
  • Effectif - pas avortement (qu'il y ait ou non une grossesse) 8048
c

Critère(s) de jugement

  • Critères de jugement Dépression
M

Mesure du (des) critère(s) de jugement

  • Modalité de recueil des signes de troubles psychologiques Center for Epidemiologic Studies Depression Scale (CES-D)
s

Synthèse

Objectif : Etude de l'association entre avortement ou accouchement, violence conjugale, caractéristiques sociodémographiques et risque de dépression dans une cohorte australienne.

Type/ Schéma d'étude : Analyse secondaire de données d'une cohorte prospective longitudinale.

Population étudiée : Femmes de 18-23 ans en 1996 inclues dans la cohorte "Australian Longitudinal Survey of Women’s Health", ayant répondu en 1996 et en 2000 à des questionnaires sur leur santé mentale, leurs antécédents obstétricaux et au questionnaire CES-D, indicateur d'une dépression pour des scores à ≥ 10.

Mesure(s) principale(s) : Score CES-D, questionnaire de violence conjugale.

Résultat(s): Association significative entre un score de dépression et des antécédents de grossesse terminée par un avortement avant 1996 ou avant 2000, qui devient non significative lorsque les résultats sont ajustés pour des facteurs sociodémographiques et l'existence de violence conjugale. Association significative entre la dépression et l'existence de violence conjugale, qui reste significative après ajustement pour des facteurs sociodémographiques.

Conclusion(s) : L'association entre violence conjugale et risque de dépression semble plus forte que celle entre avortement et risque de dépression.

R

Résultats Quantitatifs

Résultat sur le critère jugement dépression

Risque multiplié par environ 1.220 (d'après revue de littérature de Coleman, 2011)

C

Commentaires de la rédaction scientifique

ELEMENTS PERMETTANT D'ARGUMENTER EN FAVEUR D'UN NIVEAU DE PREUVE ÉLEVÉ

Analyse méticuleuse

ELEMENTS PERMETTANT D'ARGUMENTER EN FAVEUR D'UN NIVEAU DE PREUVE FAIBLE

Point faible concernant le recueil des données : C'est la femme qui communique les 2 critères, le facteur étudié et le critère de jugement. Certaines femmes ont tendance à exprimer largement les choses, d'autres au contraire à les taire. Cela crée une fausse corrélation.

Commentaires de la Rédaction Non Scientifique

Compte tenu du faible taux de réponses, des caractéristiques de la population incluse, et de la partialité des auteurs, les résultats ne peuvent être généralisés à l’ensemble de la population australienne.

+-

Manque de neutralité de l’auteur. Financement de l’étude en partie par des fonds destinés à étudier la violence aux femmes, ce qui peut biaiser les conclusions des auteurs dans le sens d’un plus grand poids de la violence conjugale.

Commentaires des internautes

Aucun commentaire publié sur cette étude pour le moment
Commenter cette étude
étude précédente étude suivante
Haut de page