La controverse sur l'avortement et la santé mentale : Une analyse documentaire exhaustive des point d'entente, des désaccords, des recommandations réalisables et des possibilités de recherche

  Auteurs : Reardon DC   Date de publication : 2018
lien URL vers l‘étude

La controverse sur l'avortement et la santé mentale est alimentée par deux perspectives différentes, mais opposants et favorables à l'existences de troubles post-avortement partagent les constats principaux:

a) l'avortement est toujours associé à des taux plus élevés de maladies mentales par rapport aux femmes sans antécédents d'avortement ;

b) l'avortement contribue directement aux problèmes de santé mentale pour au moins certaines femmes ;

c) il existe des facteurs de risque, comme la maladie mentale préexistante, qui identifient les femmes les plus à risque après un avortement

Titre original de l'étude : The abortion and mental health controversy: A comprehensive literature review of common ground agreements, disagreements, actionable recommendations, and research opportunities

I

Informations générales

  • Âge des femmes non renseigné
  • Pays Non spécifique d'un pays
  • Type d‘étude VI - Revue de la littérature
  • Symptômes Culpabilité, Détresse, Dysfonctionnements sexuels, Evitement, Sentiment de honte, Hypervigilance, Sentiment d'intrusion, Sentiment de deuil, Soulagement, Stress, Faible estime de soi, Mortalité ou suicide ou idées de suicide ou automutilation, Dépression, Anxiété, Abus de substances, alcool ou drogue, addictions, Troubles du sommeil, Troubles relationnels, Hospitalisation en milieu psychiatrique, Etat de stress post-traumatique (en anglais: PTSD), Troubles affectifs, Satisfaction de la femme, concernant sa décision d'avoir un avortement, Consultation pour troubles psychologiques
  • Période post-avortement étudiée - non renseigné
  • Jeu de données utilisé - non renseigné
G

Groupe(s) comparé(s)

c

Critère(s) de jugement

  • Critères de jugement Faible estime de soi
  • Critères de jugement Mortalité ou suicide ou idées de suicide ou automutilation
  • Critères de jugement Dépression
  • Critères de jugement Anxiété
  • Critères de jugement Abus de substances, alcool ou drogue, addictions
  • Critères de jugement Troubles du sommeil
  • Critères de jugement Troubles relationnels
  • Critères de jugement Hospitalisation en milieu psychiatrique
  • Critères de jugement Etat de stress post-traumatique (en anglais: PTSD)
  • Critères de jugement Troubles affectifs
  • Critères de jugement Satisfaction de la femme, concernant sa décision d'avoir un avortement
  • Critères de jugement Consultation pour troubles psychologiques
M

Mesure du (des) critère(s) de jugement

  • non renseigné
s

Synthèse

La controverse sur l'avortement et la santé mentale est alimentée par deux perspectives différentes quant à la meilleure façon d'interpréter les faits acceptés. Lorsqu'ils interprètent les données, les partisans de l'existence d'un lien entre l'avortement et de santé mentale ultérieure sont enclins à mettre l'accent sur les risques associés à l'avortement, alors que les minimalistes en matière de lien entre l'avortement et la survenue de problèmes de santé mentale mettent l'accent sur les facteurs de risque préexistants comme principale explication des corrélations.

Néanmoins, les deux parties conviennent que

a) l'avortement est toujours associé à des taux plus élevés de maladies mentales par rapport aux femmes sans antécédents d'avortement ;

b) l'avortement contribue directement aux problèmes de santé mentale pour au moins certaines femmes ;

c) il existe des facteurs de risque, comme la maladie mentale préexistante, qui identifient les femmes les plus à risque après un avortement ;

et d) il est impossible de mener une recherche dans ce domaine qui puisse déterminer définitivement à quel point une maladie mentale peut être attribuée, de manière fiable et de soi, à un avortement.

Les points de désaccord, qui sont plus nuancés, sont abordés en détail dans cette revue de littérature. Les obstacles à la recherche et à l'obtention d'un consensus sont notamment :

a) les multiples voies d'accès à l'avortement et les risques pour la santé mentale,

b) les réactions positives et négatives simultanées,

c) les délais et les degrés de réaction indéterminés,

d) les termes mal définis,

e) les multiples facteurs de causalité

et f) les idées reçues inhérentes fondées sur des idéologies et une exposition disproportionnée à différents types de femmes.

Les recommandations de collaboration comprennent : a) des équipes de recherche mixtes, b) la conception conjointe d'études prospectives longitudinales nationales accessibles à tout chercheur, c) une meilleure adhésion aux normes de partage et de réanalyse des données, et d) l'attention portée à une liste plus large de questions de recherche.

R

Résultats Quantitatifs

non renseigné

C

Commentaires de la rédaction scientifique

ELEMENTS PERMETTANT D'ARGUMENTER EN FAVEUR D'UN NIVEAU DE PREUVE ÉLEVÉ

Etude très exhaustive et faisant la part entre les avis contradictoires.

ELEMENTS PERMETTANT D'ARGUMENTER EN FAVEUR D'UN NIVEAU DE PREUVE FAIBLE

non renseigné

Commentaires de la Rédaction Non Scientifique

Aucun commentaire publié sur cette étude pour le moment

Commentaires des internautes

Aucun commentaire publié sur cette étude pour le moment
Commenter cette étude
étude précédente étude suivante
Haut de page