Associations entre perte volontaire ou involontaire périnatale et maltraitance de l'enfant chez des femmes à faibles revenus

  Auteurs : Coleman PK, Maxey CD, Rue VM, Coyle CT.   Date de publication : 2005
lien URL vers l‘étude

Les femmes maltraitant leur enfant déclarent plus souvent avoir eu un ou plusieurs avortements dans le passé.

Titre original de l'étude : Associations between voluntary and involuntary forms of perinatal loss and child maltreatment among low-income mothers.

I

Informations générales

  • Âge des femmes 18-50
  • Pays USA
  • Type d‘étude IX - Recherche rétrospective de fréquence de l'avortement dans les antécédents dans plusieurs populations en fonction de la présence d'un événement péjoratif (type cas-témoin)
  • Symptômes
  • Période post-avortement étudiée - Plusieurs années
  • Jeu de données utilisé - Fertility and Contraception Among Low Income Child Abusing and Neglecting Mothers in Baltimore, MD, 1984-1985
G

Groupe(s) comparé(s)

c

Critère(s) de jugement

M

Mesure du (des) critère(s) de jugement

  • Modalité de recueil des signes de troubles psychologiques Spécifique de l'étude
s

Synthèse

Cette étude est structurée comme une étude cas témoins en 3 groupes constitués sur le critère de résultat:

  • maltraitance d'un enfant,
  • négligence envers un enfant,
  • ou ni l'un ni l'autre.

Le facteur étudié est la pratique d'un ou plusieurs avortements dans le passé.

 

R

Résultats Quantitatifs

Résultats sur le critère jugement divers, troubles relationnels ou autres

Cette étude est structurée comme une étude cas témoins en 3 groupes constitués sur le critère de résultat: maltraitance d'un enfant, abus envers un enfant, ou ni l'un ni l'autre.

C

Commentaires de la rédaction scientifique

ELEMENTS PERMETTANT D'ARGUMENTER EN FAVEUR D'UN NIVEAU DE PREUVE ÉLEVÉ

Point fort concernant la prise en compte des facteurs qui peuvent fausser l'analyse : Ajustement sur antécédents et/ou éventuelles autres caractéristiques

ELEMENTS PERMETTANT D'ARGUMENTER EN FAVEUR D'UN NIVEAU DE PREUVE FAIBLE

Point faible concernant la population étudiée : Population particulière : généralisabilité incertaine

Point faible - mesure du facteur étudié (avortement) : C'est la femme qui déclare son avortement

Population en grande souffrance étant donné le contexte de maltraitance des enfants; milieu de grande précarité. 6.8% ont un emploi.

Dans cette étude structurée comme une étude cas témoin le biais de mémorisation, classique des études cas -témoins, est plus encore que dans le cas général susceptible de survenir, les trois groupes de mère pouvant avoir des raisons différentes de sous déclarer leurs avortements

Commentaires de la Rédaction Non Scientifique

Aucun commentaire publié sur cette étude pour le moment

Commentaires des internautes

Aucun commentaire publié sur cette étude pour le moment
Commenter cette étude
étude précédente étude suivante
Haut de page