Taux de traitements pour troubles du sommeil après un avortement et une naissance: étude prospective

  Auteurs : Reardon DC, Coleman PK.   Date de publication : 2006
lien URL vers l‘étude

La prise en charge pour troubles du sommeil à 6 mois, un an, et de un à 4 ans est étudiée. Ces prises en charge sont plus fréquentes chez les femmes après un avortement qu'après un accouchement surtout les 6 premiers mois. L'écart ne persiste pas après 3 ans.

Titre original de l'étude : Relative treatment rates for sleep disorders and sleep disturbances following abortion and childbirth: a prospective record-based study.

I

Informations générales

  • Âge des femmes non renseigné
  • Pays USA
  • Type d‘étude I - Comparative (groupe avortement - autre(s) groupe(s)) ; Analyse secondaire ; données médico-administratives
  • Symptômes Troubles du sommeil, Consultation pour troubles psychologiques
  • Période post-avortement étudiée - Plusieurs années
  • Jeu de données utilisé - Medi-Cal Data Set (USA)
G

Groupe(s) comparé(s)

  • Effectif - IVG 15345
  • Effectif - grossesse avec accouchement 41479
c

Critère(s) de jugement

  • Critères de jugement Troubles du sommeil
  • Critères de jugement Consultation pour troubles psychologiques
M

Mesure du (des) critère(s) de jugement

  • Modalité de recueil des signes de troubles psychologiques Classification Internationale des Maladies
s

Synthèse

R

Résultats Quantitatifs

non renseigné

C

Commentaires de la rédaction scientifique

ELEMENTS PERMETTANT D'ARGUMENTER EN FAVEUR D'UN NIVEAU DE PREUVE ÉLEVÉ

Point fort concernant la population étudiée : Population ou échantillon relevant d'un régime d'assurance concernant une population assez variée (pas trop spécifique d'une sous population)

Point fort concernant le recueil des données : Sans intervention du patient, ni des chercheurs

Point fort - mesure du facteur étudié (avortement) : Recueil du facteur étudié (avortement) sur données médicales de qualité

Point fort concernant la mesure du critère de résultat (les troubles psychologiques) : Evénement extrait des registres ou de données médico-administratives

ELEMENTS PERMETTANT D'ARGUMENTER EN FAVEUR D'UN NIVEAU DE PREUVE FAIBLE

Point faible concernant la population étudiée : Population particulière : généralisabilité incertaine

Point faible de type exclusion différentielle; les critères d'exclusion ne sont pas identiques dans le groupe avortement et dans le groupe de comparaison : oui

Point faible concernant la prise en compte des facteurs qui peuvent fausser l'analyse : Peu d'ajustement

Population califorienne pauvre : revenu inférieur à 1,86 fois le seuil de pauvreté des USA

L'inclusion dans le registre Medi-Cal est plus systématique après accouchement qu'après avortement. La survenue de troubles psychologiques après l'avortement augmente la probabilité d'être inclue dans le registre (pour bénéficier de la prise en charge de (Medi-Cal)

Commentaires de la Rédaction Non Scientifique

Aucun commentaire publié sur cette étude pour le moment

Commentaires des internautes

Aucun commentaire publié sur cette étude pour le moment
Commenter cette étude
étude précédente étude suivante
Haut de page